Le 19 novembre a eu lieu le second live de la formation en parentalité proposé par EDACADEMY : « Apprendre à devenir parent : poser un regard différent sur mon enfant pour mieux l’accompagner ». <br/><br/>Charlotte Poussin, éducatrice Montessori AMI 3-6 ans, traductrice de livres de Maria Montessori et auteur sur le sujet, est venu enrichir les connaissances des parents sur le thème «  Et si tout ne se jouait pas avant 6 ans ? Mieux comprendre son enfant grâce aux 4 plans de développement de Maria Montessori ».
<br/><br/>
Riche de ses 14 années d’enseignement en école Montessori à l’international, de son étude approfondie de l’œuvre de Maria Montessori, et animée par sa propre expérience de mère, Charlotte a saisi l’occasion de promouvoir l’éducation à la paix qui lui est chère en s’adressant aux parents présents lors de ce live, qui ont également pu lui poser leurs questions.

Les quatre plans de développement expliqués aux parents

Emilie Cornern / Publié le 23 novembre 2022

5 min de lecture

Le 19 novembre a eu lieu le second live de la formation en parentalité proposée par EDACADEMY : « Apprendre à devenir parent : poser un regard différent sur mon enfant pour mieux l’accompagner ».

Charlotte Poussin, éducatrice Montessori AMI 3-6 ans, traductrice de livres de Maria Montessori et auteur sur le sujet, est venu enrichir les connaissances des parents sur le thème «  Et si tout ne se jouait pas avant 6 ans ? Mieux comprendre son enfant grâce aux 4 plans de développement de Maria Montessori ».

Riche de ses 14 années d'enseignement en école Montessori à l'international, de son étude approfondie de l’œuvre de Maria Montessori, et animée par sa propre expérience de mère, Charlotte a saisi l'occasion de promouvoir l'éducation à la paix qui lui est chère en s'adressant aux parents présents lors de ce live, qui ont également pu lui poser leurs questions.

Être parent, ça s'apprend !

Cette conférence en live fait partie du cycle de formation en parentalité co-construit par EDACADEMY, l’école des éducateurs engagés, et l’Institut Supérieur Maria Montessori (ISMM), l’unique centre de formation Montessori français agréé par l’Association Montessori Internationale (AMI).
L’objectif du cycle est d’apporter des connaissances et des outils aux parents, afin de leur permettre de changer leur regard sur leur enfant. Cette formation innovante propose, grâce à la collaboration de 20 intervenants, un tour d’horizon complet du développement de l’enfant sur les plans moteur, cognitif et émotionnel, jusqu’au 6 juillet 2023.
Vous pouvez accéder au programme complet sur la page dédiée à la formation.

Les 4 plans de développement

Selon Maria Montessori, l’enfant se construit lui-même en traversant des phases qui lui permettent de s’auto-éduquer grâce à des élans intérieurs .
Elle pensait que l’humain se développait jusqu’à ses 24 ans, ce qui est aujourd’hui confirmé par les neurosciences : le cortex cérébral n’est pas mature avant 24 ans. Ce développement n’est pas linéaire, mais comporte des étapes successives de grandes métamorphoses consolidées par des phases plus calmes pendant lesquelles les caractéristiques développées se consolident.
Ces plans de développement sont universels, identiques et intemporels chez tous les êtres humains.

L'âge de la conscience du moi (0-6 ans)

L’enfance commence avec une période de grande vulnérabilité et de grande métamorphose puisque l’enfant est complètement dépendant des adultes à la naissance. Pourtant il fait aussi aussi preuve d’une grand force en se construisant lui-même.
Entre 0 et 6 ans, l’enfant développe toutes les caractéristiques de l’homme en apprenant à se tenir debout, à marcher, à parler…
L’enfant de cette tranche d’âge est doté d’un esprit absorbant qui lui permet d’apprendre naturellement grâce à toutes les expériences, positives ou négatives, qui se présentent à lui : il absorbe  ainsi le langage, le mouvement…
A partir du moment où l’enfant dira « je », son esprit absorbant deviendra petit à petit conscient.
Ensuite, de 3 à 6 ans, l’enfant gagne en autonomie et avance vers l’abstraction. Il sera alors plus en mesure d’être « obéissant », c’est à dire de soumettre sa volonté à autrui, puisqu’il aura développé sa propre volonté.
Tout au long du premier plan de développement, il est guidé par les périodes sensibles : ce sont des périodes pendant lesquelles l’enfant est spontanément attiré vers ce dont il a besoin, vers ce qui est bon pour lui.

L'âge moral (6-12 ans)

L’enfant poursuit ensuite sa construction avec une période plus paisible, sans grande métamorphose, mais tout aussi importante. Il sait désormais exprimer ses besoins et est moins fragile physiquement.
Il devient alors un explorateur culturel, il est curieux, il développe une grande conscience morale et a une imagination débordante. Il se pose beaucoup de questions, raisonne de mieux en mieux : son esprit absorbant devient esprit raisonnant.
Au niveau social, il est plus sensible aux autres, aime être investi au sein d’un groupe et accorde une grande importance à la notion de justice.
L’adulte doit lui permettre d’assouvir cette grande curiosité avec des ressources à sa disposition et beaucoup de sorties.

L'âge social (12-18 ans)

A partir de 12 ans, l’enfant entre à nouveau dans une période plus mouvementée de grand métamorphose, en écho avec le premier plan de développement. Pas facile de quitter l’enfance !
Avec la puberté, il est perturbé sur le plan intellectuel, ressent les émotions très fortement.
Il se construit avant tout sur le plan social pendant cette phase : les adolescents ont l’esprit grégaire, ils développent leur propre langage…
L’enfant a besoin de s’éloigner de sa famille pour découvrir qui il est. L’adulte ne doit pas être tenté de « modeler » sa personnalité. Il doit être attentif et présent pour lui, mais plus en retrait pendant cette période déstabilisante. Pas facile non plus pour le parent, car cette période fait aussi écho à sa propre adolescence !

L'âge politique (18-24 ans)

Cette période à nouveau plus calme correspond à la naissance du jeune adulte.
Son épanouissement le rend capable de se tourner véritablement vers l’autre : « je me connais donc je suis en mesure de souhaiter le bien commun ».
C’est une période de grande conscience civique.
Si son développement n’a pas été entravé, l’être humain doit à ce stade être adapté à une vie d’adulte, avec une mission sociale.
Cette notion est appelée « mission cosmique » par Maria Montessori : pour elle, tout est interdépendant, et chacun doit trouver sa place, son rôle à jouer au sein de l’univers.

Le rôle de l'adulte

Maria Montessori nous dit : « follow the child » : suivez votre enfant, il sait ce qui est bon pour lui.
Il ne faut pas trop se mettre la pression en tant que parent. Vous n’êtes pas en charge de l’épanouissement de votre enfant, votre rôle est seulement de créer un environnement propice à son développement.
L’enfant a besoin de se sentir en confiance, de communiquer, de bouger, d’être éduqué à l’autonomie et d’avoir un cadre clair et sécurisant.
Le rôle de l’adulte est d’avoir conscience du potentiel de l’enfant, et de ne pas l’entraver, notamment en se retenant d’intervenir trop souvent . L’enfant a besoin de chercher, ne lui apportons pas les réponses trop vite.

« Toute aide inutile est une entrave au développement ».

Maria Montessori

L’adulte doit cependant est conscient de son rôle d’exemple : nous devons incarner les valeurs que nous souhaitons voir naître chez l’enfant.

« C’est en insufflant de la paix et du respect dans notre relation à l’enfant que nous serons en mesure d’œuvrer durablement pour la paix dans le monde. »

Charlotte Poussin

La suite du programme avec Delphine Éminet et Nathalie Jacquier

Jeudi 1er décembre à 20h30, Nathalie Jacquier et Delphine Eminet interviendront sur le thème « De quoi nos enfants ont-ils besoin ? Un autre regard sur l’enfant pour développer ses potentiels ».

Après avoir passé 7 ans à la tête d’une communauté enfantine Montessori, ces expertes de la petite enfance partagent depuis 2020 leur expertise auprès des professionnels de la petite enfance et des familles.
Habituées à accompagner les parents autour de leurs problématiques éducatives quotidiennes, elles partageront avec les inscrits leur compréhension des besoins fondamentaux de l’enfant et de l’adulte afin de proposer un accompagnement plus serein et respectueux de l’enfant.

Le parent parfait n'a pas d'enfant !

Pas encore inscrit à ce cycle de formation exclusif en parentalité ? Pas de panique ! Les inscriptions sont toujours ouvertes, avec accès aux replays des premiers lives ainsi qu’aux ressources proposées par les différents formateurs, qui se succéderont jusqu’au 6 juillet 2023 pour aborder tous les thèmes essentiels aux parents en quête de mieux-être en famille.

N’hésitez pas à consulter la page dédiée à la formation pour accéder au programme et vous inscrire